Tag Archives: Journalistes

Muntazer Al Zaïdi: « Libérer l’Irak »

Muntazer Al Zaïdi est irakien. Journaliste depuis six ans, il est devenu mondialement connu en lançant sa chaussure en direction de Georges Bush lors d’une conférence de presse, mais il est surtout un journaliste réputé pour son courage et la qualité de ses reportages. Il évoque le travail dans son pays en guerre.

« Le journalisme en Irak depuis l’invasion américaine est la profession la plus dangereuse. – Il n’y a pas de protection fournie aux journalistes, et ils sont plus exposés que quiconque. Les belligérants sont convaincus que quiconque vient avec une protection fait partie des forces d’occupations. Nous avons constaté 700 agressions de journalistes en 2009: assassinats, agressions, confiscations de matériel, etc…

Guerre civile, occupation et présences de différentes milices rend les circonstances du travail extrêmement difficile. »Je suis resté 50 jours a Sadr-city, l’un des deux seuls journalistes à demeurer dans cette ville pour couvrir ». Il diffuse pendant la conférence un message qu’il a enregistré pour « quiconque trouverait son téléphone » après les bombardements. Continue reading

Leave a Comment

Filed under So News

Cela va d’un morceau de l’histoire des médias suisses à sa fin

letempsDeux articles concernant la presse écrite ont retenu mon attention ce matin dans Le Temps. Face à face en page 14 et 15, deux choses à lire… D’abord, parce que ça fait du bien aux copains d’Associated Press, il y a Oswald Sigg, politologue et journaliste, qui met une raclée à l’ATS (dont il a dirigé la rédaction, me rappelle un confrère…).

Vous savez, c’est à propos de cette petite « manoeuvre de vaurien », qui vaut aujourd’hui à la Télégraphique agence de se retrouver seule de son espèce sur le marché suisse. Hier dimanche paraissait la dernière dépêche du service suisse d’AP en allemand. Certes, Monsieur Sigg passe un peu vite sur le fait que AP a encore quelques employés francophones en Suisse, et que leur destin n’est pas encore connu. Et puis bon, il y a cet effet de manche pour comparer la Suisse à la Chine, qui, elle aussi, n’a qu’une agence…
Continue reading

Leave a Comment

Filed under En kiosque, So News

La buvette du Grand Conseil saisit le Conseil de la presse

Après le psychodrame provoqué mardi 23 février par une inexactitude publiée par le quotidien 24Heures sur Internet en plein débat du Grand Conseil vaudois, (lire « Internet au Parlement: faut-il débrancher les ruminants), le bureau dudit Grand Conseil a décidé de saisir le Conseil suisse de la presse. Une initiative pas complètement inintéressante, étant donné qu’elle pourrait amener organes de presse et parlementaires à discuter de l’implication de l’irruption de la presse en ligne dans les débats parlementaires. (En même temps, faut peut-être pas y passer la nuit…)

Le bureau est cependant allé plus loin: dans un virulent communiqué de presse, il dénonce nommément le salarié de 24Heures et « estime que le Conseil suisse de la presse doit se prononcer sur les faits et sur l’attitude du journaliste auteur des articles ». Continue reading

6 Comments

Filed under So News

L’info sauce locale et son coulis d’agence

En novembre 2009, l’Agence télégraphique suisse (ATS) annonce vouloir se séparer de 13 collaborateurs. Les bureaux de Fribourg et de Neuchâtel sont fermés. Début décembre, Associated Press se sépare de son service en allemand, confié à DDP, deuxième agence allemande, qui ne tarde pas à annoncer sa collaboration avec ATS. C’est la fin du bureau suisse en langue allemande de l’Associated Press. Un contexte difficile pour ces « grossistes de l’information », comme on considère parfois les agences de presse (lire l’article de Luc Debraine dans Le Temps).

Disponible gratuitement sur les médias électroniques, présente dans la plupart des quotidiens et sur d’innombrables sites Internet, la production des agences est considérée, notamment par les journalistes, comme ne faisant pas partie de cette fameuse « valeur ajoutée » qui justifie le prix d’un titre de presse écrite. Continue reading

Leave a Comment

Filed under So News

Anglicismographe

PicUnionJackJ’ai appris récemment que l’une des terreurs du correcteur de base, c’est l’anglicisme. Précisons aux jeunes lecteurs que le correcteur est, en principe, une personne, et non un programme informatique… Ce métier qui est l’un des premiers à pâtir de la crise des journaux a fait l’objet d’un article récent dans Edito (No 4, 2009), magazine des médias édité par Impressum, sous la plume de Geneviève Praplan, journaliste libre. Elle y détaille quelques « fautes qu’ils aimeraient voir disparaître », et parmi-elles, les anglicismes… (tous ne sont pas QUE des anglicismes; certains sont des mots « bilingues » qui tendent à être utilisés en français avec leur sens anglais).

Par exemple: initier à la place d’entreprendre; faire sens au lieu d’avoir un sens; basique; trend; impacter…

J’ajouterai qu’il vaut mieux, dans certains cas, utiliser des anglicismes plutôt que tomber à plat avec un mot que pratiquement personne ne comprend. Quand les Anglosaxophones ont pris de l’avance… autant garder podcast, parce que « baladodiffusion », ce n’est pas ce que j’appellerais « trendy ».

3 Comments

Filed under So News

Journalistes / Politologues: le fight

Vous voulez savoir pourquoi les journalistes font semblant de n’avoir jamais lu Marx? Pourquoi les politologues citent toujours Le Matin dans leurs cours alors que vous trouvez toujours Le Courrier dans leur salle de bain? Rendez-vous à l’Unil. Dans la mesure ou une part importante des journalistes politiques en exercice sont issus de la filière de sciences politiques, le débat pourrait être intéressant. D’autant qu’il est loin de ne toucher que la politologie. De la crainte de dévoyer une connaissance académique très précisément circonscrite, au refus d’un partage légitime de connaissances acquises par la recherche publique, ou en est le rapport entre les médias locaux et les chercheurs?

« Oscar Mazzoleni, chargé de cours à l’UNIL et à l’UNIGE, responsable de l’Observatoire de la vie politique de Bellinzona, s’interroge avec les journalistes Denis Masmejan (Le Temps) et Alain Maillard (Radio Suisse romande) sur la place de la science politique dans les médias ». Débat lundi 23 novembre 17 h. 15 à l’UNIL, Anthropole 2024. L’annonce officielle est ici.

Leave a Comment

Filed under So News